Le crédit d’impôt en faveur des économies d’énergie et des énergies renouvelables : comment en bénéficier ?

En France, le secteur des transports est le premier émetteur de CO2, il représente 35% des émissions de CO2. La consommation d’énergie dans les logements est quant à elle, à l’origine de 25 % des émissions de gaz à effet de serre.

Nous pouvons agir sur nos comportements pour infléchir ces émissions de gaz responsables du changement climatique de la planète. Nous pouvons aussi faire le choix d’achat de véhicules moins polluants et d’équipements performants lors de la rénovation d’un logement ou à la conception d’un logement neuf.

Ces choix permettent de réduire nos factures énergétiques et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

 

Définition du crédit d’impôt

Disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur leur résidence principale. Si ce crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage, c’est le cas notamment des ménages ne payant pas d’impôt.

Consulter sur le site de la DGEMP (Direction Générale de l’Energie et des Matières Premières) des questions-réponses sur le dispositif de crédit d’impôt ainsi que la liste des équipements pouvant bénéficier de cette mesure.

Le crédit d’impôt dédié au développement durable (économies d’énergie, énergies renouvelables). DGEMP-DIDEME.

Documents concernant le crédit d’impôt en faveur des économies d’énergie :